A family of five, travelling one year on a beatiful 33 years old boat, she's 45 foot long and we called her : Gytan.

Please subscribe to the newsletter or leave a comment 

Read More

 

Nous About us
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
    • White Twitter Icon
    Tags

    © 2023 Guillaume with Wix.com

    Please reload

    Porto

    September 27, 2017

    Nous sommes partis vers 9 heure avec d'autres voiliers de Baiona, tout le monde avait dû attendre le passage d'un avis de vent frais, en direction de Porto, 65 miles au programme. Nous sommes au moteur jusqu'à midi puis le vent se lève et nous avons 15-20 noeuds dans le dos, un grand soleil, une parfaite journée de navigation. Nous arriverons vers 18 heures, soit une moyenne de plus de 7 noeuds !

    Et là nous commettons une erreur, nous rentrons dans la première marina, au fond du port de commerce, toute petite avec un vent assez fort, les pontons sont tellement resserrés que nous ne devons pas rater la manoeuvre d'amarrage car il est impossible de faire demi tour. Nous réussissons la manoeuvre mais nous sommes terriblement déçus par la marina, elle est sinistre, nous sommes contre un môle qui nous bouche la vue. Nous y passons la nuit et repartons dès le réveil pour une autre marina à l'entrée de Porto, dans le fleuve Douro.

    Sitôt  amarrés, nous remontons le fleuve à pied par la rive sud, un grand pont en fer dessiné par Eiffel, relie la ville de Gaia Nova à Porto en face. Gaia Nova est la ville des négociants de vins, chacun y a sa boutique, son bar et sa barque typique amarrée au dock.

    Nous passons la journée dans Ribeiro, quartier de pêcheurs qui est le long du fleuve, dans le bas de Porto. Nous visitons l'égliseSao Francisco dans laquelle, il est interdit de prendre des photos, dommage car le monumentale retable en bois doré est hallucinant. 

    Nous finissons notre après-midi au musée World of Discoveries, qui retrace de manière très ludique, l'épopée des grands navigateurs Espagnols et Portugais. 

     

    Le lendemain, l'école, les réparations sur des bouchons de réservoirs d'eau, nous occupent un bon moment. Nous trouvons quand même le temps d'aller déjeuner dans un délicieux restaurant de poisson juste à côté.

    Le village où se trouve la marina est un typique des villages de pêcheurs, avec ses façades faïencées, ses petites rues pavées, son lavoir où les femmes continuent de se rendre, ses petits restaurants avec le barbecue sur le trottoir et ses odeurs de poissons grillés, qui donnent terriblement faim.

     

     

      

    Nous retournons une dernière fois dans Porto pour visiter le haut de la ville et notamment la bibliothèque qui a inspiré JK Rowling pour ses Harry Potter, l'université de Porto où les étudiants portent tous une lourde cape noire rappelant les écoles anglaises. Nous en avons profité pour acheter les tomes manquants à bord.

    Nous quittons Porto par une belle matinée, en direction de Cascais, le Saint Tropez du Portugal, juste à côté de Lisbonne. 30 heures de navigations, accompagné par les dauphins une bonne partie de la nuit, laissant des trainées dans le plancton phosphorescent d'une dizaine de mètres et un brouillard à couper au couteau. Nous nous sommes aperçu de la présence des dauphins à cause de l'alarme du profondimètre, mise en marche par leur passage sous le bateau à moins de 2 mètres. Nous avons aussi découvert, cette nuit là, que nous pouvions entendre leurs cris de l'intérieur du bateau.

     

     

    Share on Facebook
    Share on Twitter
    Please reload

    L’arrivée en fanfare.

    September 4, 2018

    Les Açores deuxième partie : Sao Jorge et Terceira.

    September 4, 2018

    1/15
    Please reload

    You Might Also Like: