A family of five, travelling one year on a beatiful 33 years old boat, she's 45 foot long and we called her : Gytan.

Please subscribe to the newsletter or leave a comment 

Read More

 

Nous About us
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
    • White Twitter Icon
    Tags

    © 2023 Guillaume with Wix.com

    Please reload

    Le Golf de Gascogne

    August 23, 2017

    Enfin le grand départ, après un mois et demi de préparation du bateau.

    Il est 21h45 quand nous larguons les amarres du port de la Trinité sur mer, en prévision de 3 nuits et 2 jours de mer vers la Corogne.

    L'équipage, ma maman, Constance, Guillaume, Gaston, Ysé et Abel.

     

     La première nuit ce fera sur une mer calme, avec pas ou peu de vent, tout au moteur. Constance prend le premier quart de 23h à 2h, je prends le second de 2h à 5h puis ma mère prend le dernier de 5h à 8h. Vers 8h30 nous avons 10 noeuds de vent et mettons les voiles. Nous sommes au portant, vent dans le dos, la mer est belle et la journée est magnifique. Il n'y a rien à l'horizon que de l'eau.

     

     

    Le vent monte, la mer s'agite un peu mais cela reste très agréable. Nous voulons préparer les lignes de pèche et emmêlons le fil, nous passerons la journée à le démêler. Il est 17 h quand nous jetons les lignes à l'eau. Une heure plus tard cela mord ! Un petit de thon d'environs 1kg.

    On en fait 4 beau filets, pour un ceviche au lait de coco, un plat au four et des sashimis.

     

    La nuit suivante on reprend les quarts comme la nuit précédente, le vent est descendu, la mer un plus agitée, on met le moteur appuyé au genois (grande voile d'avant).

     

     

    Quand je prends mon quart vers 2h, le ciel devient nuageux, et petit à petit je vois des éclairs au loin. Nous passerons la nuit à zigzaguer entre les éclairs et les gros nuages d'orage, très, très stressant. Vers 6h30 je passe la main et vais dormir. A 8h30, nous arrêtons le moteur, le vent est monté assez fort mais d'Ouest, pile notre direction. Nous nous déroutons vers Gijon, à environs 100 miles de notre position. Nous passerons la journée dans une mer assez agitée avec 25 noeuds de vent pour arriver vers 2h dans le port de Gijon.

     

    Nous aurons croisé 4 chalutiers, un bateau de guerre et un cargo... sinon que d'eau, que d'eau...

     

     

     

     

    Share on Facebook
    Share on Twitter
    Please reload

    L’arrivée en fanfare.

    September 4, 2018

    Les Açores deuxième partie : Sao Jorge et Terceira.

    September 4, 2018

    1/15
    Please reload

    You Might Also Like: